Les réseaux SCP : pistes de synergies et de complémentarités

Le Service Civil pour la Paix ne vise pas la création d’un réseau figé, mais plutôt le renforcement de liens professionnels et personnels pour un travail plus performant et des impacts plus visibles. Dans cet esprit nous avions également invités des partenaires et professionnels d’appui soutenus par AGEH et Eirene en Allemagne.

Le réseau SCP dans la région de Mano River a commencé des réflexions similaires qui seront capitalisées par la suite. Nous sommes également en train de réfléchir sur les complémentarités et passerelles entre les différents réseaux sous régionaux. Nous comptons par ailleurs parmi nos partenaires locaux privilégiés, HEAL Africa au Nord Kivu et au Maniema, le CCEF (Centre Congolais de l’Enfant et de la Famille) à Kinshasa, Le CRAFOD (Centre Régional d’Appui et de Formation pour le Développement) au Bas Congo, Le RIO (Réseau d’Innovation Organisationnelle) au Sud-Kivu, Le CEFORMAD (Centre de Formation en Management et Développement Organisationnel) à Kinshasa. Le SADRI (Service d’Appui Régional au Développement Intégré) au Katanga, entres autres.

Les partenaires SCP/EED développent des activités de plaidoyer, de lobbying, de négociation et permettent l’émergence d’instances de gouvernance locale légitimes en s’appuyant sur les ressources locales. Ils œuvrent pour le développement de contre-pouvoirs constructifs. Ces dimensions se croisent et s’entrelacent. Le principe est que dans ce cadre chaque organisation partenaire progresse dans ses propres domaines d’excellence et que les professionnels d’appui viennent la renforcer dans ce travail. Le travail de recherche /action est un élément essentiel de nos approches. Les différents réseaux de partenaires SCP servent à créer des liens et des renforcements mutuels entre ces différentes parties de l’échiquier.