les élèves Congolais et Rwandais ne veulent plus ses haïr

Je suis l’ambassadeur du Rwanda en RDC. 
décembre 4, 2018

les élèves Congolais et Rwandais ne veulent plus ses haïr

Très souvent les tensions inter-ethniques s’observent au sein des écoles dans la plaine de la Ruzizi en République démocratique du Congo. Loin de là, certains élèves entre eux se détestent. Souvent des cas d’exclusion, de discrimination et de violence sont vécus.

La plaine de la RUZIZI est une région limitrophe Congolaise avec le BURUNDI et le RWANDA. C’est un territoire connu comme zone des conflits depuis un temps. Ils y vivent différentes communautés ethniques d’origines Congolaises, Burundaises et Rwandaises. Ils  éprouvent des difficultés dans la cohabitation pacifique à cause d’un passé récent trop conflictuel.

C’est ainsi que la Coordination des Ecoles Protestante dans la province du Sud-kivu,CP-ECP/SK, à L’EST du pays a organisé une activité de sensibilisation. Avec un groupe de cinq anciens membres des différents Clubs de Paix de la ville de Bukavu et ses environs, l’équipe de la CP-ECP/SK est descendu à Kamanyola pour travailler avec 100 élèves, parents d’élèves et enseignants. Les participants sont venus des écoles de la plaine de la RUZIZI  et du Rwanda, là où la cause de cette problématique, les préjugés et les stéréotypes sont très manifestés.

Avec la méthodologie d’un théâtre participatif présenté par les anciens membres des Clubs de Paix et une projection film, les invités ont commencé à s’échanger les uns et les autres sur leurs perceptions de l’autre, l’histoire et les origines de ces préjugés. Ils ont compris les préjugés et stéréotypes qui existent dans leurs communautés et ont proposés des solutions de comment les gérer. Avec les impressions et idées de cette journée, les élèves vont maintenant amener ses impressions dans leurs écoles respectives pour sensibiliser leurs collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *