Education Civique et électorale en République Démocratique Du Congo(Rdc)
avril 2, 2018
Rencontre sur l’Education à la Paix et les valeurs protestantes dans la région des Grands Lacs à Kigali
mai 4, 2018

Éviter la haine

Comment est-ce que les peuples du Congo et du Rwanda peuvent cohabiter ? Les avis des jeunes sur cette question divergent. Coracon a récupéré quelques points de vue.

La cohabitation sociale entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda est compliquée. Il y a eu plusieurs périodes de violence entre les deux peuples à l’époque. Les jeunes de tous les deux côtés subissent toujours les conséquences.

Les radios membres du Coracon veulent contribuer à la pacification de la région. Elles ont diffusé une émission sur une tribune d’expression populaire tenue à Nyiragongo. Coracon l’avait organisée pour permettre aux jeunes du Congo et du Rwanda d’échanger sur les pistes pour une cohabitation pacifique.

Nous  vous présentons ici quelques  réactions des auditeurs :

Patrice :« Ce sujet m’intéresse beaucoup surtout comme on parle de la jeunesse Congolaise et Rwandaise. Je pense qu’il est grand temps pour nous de surpasser les agissements politiques qui ont tendance d’opposer la jeunesse Congolaise de celle du Rwanda. Je crois qu’il est temps pour nous jeunes de cohabiter pacifiquement parce que la  grandeur de cette région dépend de cette cohabitation que nous allons construire ».

François :« Le problème qui oppose le Congo et le Rwanda ne nous concerne en rien nous jeunes. C’est un problème que nous avons hérité de nos ancêtres alors que nous devons cohabiter pacifiquement et profiter de ce moment qui nous reste pour entreprendre. C’est comme si nous sommes ensorcelés par ceux qui nous ont précédés. Je souhaiterais  que toutes ces limites soient coupées en organisant des conférences, des retraites entre les deux pays».

Kethia :« Nous sommes tous créés à l’image de Dieu, que nous soyons Congolais ou Rwandais. Nous sommes les mêmes. Sur ce, nous devons travailler ensemble pour aller de l’avant soit en chantant, en jouant au football ».

Janvier :« Ce qui me surprend, c’est quand on arrive au Rwanda, tout le monde te prend pour un bandit et toutes les autorités veulent te poser trop de questions. Et face à tout cela, je peux dire que les Rwandais ne nous font pas confiance. »

Antoine :« Pour vivre en paix avec nos voisins du Rwanda, nous devons éviter la haine et le tribalisme par ce que le tribalisme peut occasionner les tueries. »

Gracias Mwanza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *