Construire la paix : Médias et Journalisme dans le travail pour la Paix

Réseautage pour la paix
septembre 18, 2017
La recherche-action : une base du travail pour la paix
septembre 20, 2017

Construire la paix : Médias et Journalisme dans le travail pour la Paix

Christiane Kayser
Flaubert Djateng
Septembre 2015

Sommaire

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
par Flaubert Djateng et Christiane Kayser
Journalisme en situation de crise, journalisme proactif
et journalisme de paix : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Quelques bases théoriques
par Christiane Kayser
Le journalisme pour la paix et Boko Haram . . . . . . . . . . . . 30
par Kirthi Jayakumar
L’internet est afropolitain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
Interview avec Achille Mbembe Médias et responsabilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
par Flaubert Djateng
Le défi du professionnalisme journalistique dans la région
des Grands Lacs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
par Johanna Wild
Avec les informations contre la peur : un projet transfrontalier dans les Grands Lacs . . . . . . . . . . . 52
par Judith Raupp
Nos pensées et nos souhaits par rapport
au journalisme sensible aux conflits . . . . . . . . . . . . . . . . 55
par un groupe de journalistes conglais et rwandais
Mon premier séjour au pays voisin . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
par Maxime Rindiro
Les présumés ennemis sont devenus mes amis . . . . . . . . . . 65
par Reagan Mwanaweka
Du rôle de la presse en période électorale
dans le contexte actuel du Sud-Kivu . . . . . . . . . . . . . . . . 67
par Franck Zongwe, Anja Vollendorf, Libwe Mufumbe,
Odile Bulabula
Au Nord-Kivu les radios communautaires apportent leur pierre
à l’édifice de la paix localement et dans la région . . . . . . . . . 73
par Jacques Vagheni
Cameroun : les radios communautaires
et la consolidation de la Paix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
par le Rév Ebai Gustav Tabi & Alexander Vojvoda
« Les pauvres et les marginalisés se retrouvent sans voix
dans ce domaine public monolithique » . . . . . . . . . . . . . . 85
Une interview de Vinod Pavarala par Alexander Vojvoda
L’Épopée d’Ogorum : Impliquer
la communauté dans le processus de paix . . . . . . . . . . . . . 90
par Julius Nzang
Le Journalisme pour la Paix en situations de crise . . . . . . . . . 94
La Sierra Léone en tant qu’étude de cas
par Sheku Kamara & Julia Krojer
Culture Radio défend le Journalisme pour la Paix en Afrique . . 104
par Elijah M. I. Gegra, Theophilus Sahr Gbenda & Aminata Finda Massaquoi

Introduction

Les évènements dans les pays africains où sont actifs les réseaux du Service Civil pour la Paix (SCP)se précipitent ces derniers temps : émergence de menaces terroristes au Cameroun, épidémie Ebola au Liberia et en Sierra Léone, conflits violents continus dans la région des Grands Lacs, présidents qui s’accrochent au pouvoir, classes politiques irresponsables, répression dure de toutes formes d’opposition et violations des droits de la personne avec comme toile de fond paupérisation de larges couches des populations en dépit de l’essor des économies africaines.

En parallèle nous constatons également l’émergence de mouvements de jeunes qui se veulent porteurs de changements politiques positifs et qui assument les risques que cela comporte. Les liens avec les jeunes des autres pays à travers le monde permettent également une baisse des préjugés, racismes et complexes entre les uns et les autres. Tout n’est donc pas perdu…
Aujourd’hui les médias, surtout les radios, jouent un rôle primordial pour l’information des populations urbaines et rurales, certaines radios locales se voient également comme espaces d’expression des populations à la base. La complémentarité avec les radios internationales (RFI, BBC, VOA) toujours beaucoup écoutées dans tous les pays, mais qui ont désormais très souvent des correspondants locaux, est aussi importante.

Un facteur essentiel supplémentaire est sans doute que les médias et les réseaux sociaux permettent aux jeunes Africaines et Africains de vivre en contact direct avec le monde entier, de s’exprimer et d’apprendre les uns des autres. Il n’est donc pas étonnant qu’après des publications sur le plaidoyer, sur les jeunes, sur la recherche-action nous ayons décidé dans cette publication de partager les expériences du travail avec les médias dans nos réseaux et au-delà.

Comme toujours nous avons essayé de reproduire quelques clés théoriques autour du journalisme et des médias en situation de crise sans oublier l’internet et les réseaux sociaux. Nous ne préconisons pas une seule approche mais voulons vous donner les grands principes d’un travail responsable et professionnel dans ce domaine. Les débats sur ce qui est approprié à la situation dans votre zone et votre pays restent ouvert. En deuxième partie nous reproduisons les expériences de nos collègues africains et professionnels d’appui dans la région des Grands Lacs, au Cameroun et en Sierra Léone. Nous les remercions chaleureusement pour leurs contributions. Leurs articles et interviews permettent d’abord aux uns et aux autres de prendre connaissance du travail local et régional fait dans les différents pays, mais surtout nous espérons qu’ils animeront davantage de lecteurs à partager leurs expériences dans ce domaine.

Comme les expériences du Rwanda, du Burundi, de la RDCmais aussi du Burkina Faso, du Sénégal montrent, le meilleur et le pire peuvent être déclenchés par les médias. Il faut donc des efforts continus pour agir de façon responsable en tant que professionnels tout comme en tant que citoyens actifs sur l’internet. Entre autres il faut se poser les questions suivantes :

  • A quoi ressemble une information responsable et soutenant le travail de paix dans vos contextes concrets ?
  • Comment bien informer sur des conflits et menaces sans créer l’hystérie, l’exclusion et envenimer la situation ?
  • Quels sont les rôles des professionnels des médias d’un côté et des militants dans les réseaux sociaux de l’autre ?

Nous pourrons poster les meilleures contributions sur notre site web www.peaceworkafrica.net. Bonne lecture à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *